ca.kidsadvices.com
Information

Calendrier et méthodologie d'inscription des enfants dans l'enseignement primaire pour l'année scolaire 2015-2016

Calendrier et méthodologie d'inscription des enfants dans l'enseignement primaire pour l'année scolaire 2015-2016


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Calendrier et méthodologie d'inscription des enfants dans l'enseignement primaire pour l'année scolaire 2015-2016

Méthodologie d'inscription des enfants dans l'enseignement primaire pour l'année scolaire 2015-2016

Cap. I Dispositions générales

Article 1. - conformément aux dispositions de la loi sur l'éducation nationale no. 1/2011, avec les modifications et achèvements ultérieurs, l'enseignement primaire comprend la classe préparatoire et les classes I-IV.

Article 2. - (1) Selon la loi, l'enseignement primaire est un enseignement obligatoire.

(2) Le nombre de places allouées, par le chiffre de l'éducation, à la classe préparatoire, dans l'enseignement public, est supérieur ou égal au nombre d'enfants qui ont atteint l'âge de commencer l'enseignement primaire, assurant ainsi à chaque enfant une place.

(3) L'inspection scolaire résoudra toute situation liée à l'inscription à l'enseignement primaire dans l'intérêt pédagogique de l'élève et dans les limites de la loi.

Article 3. - (1) l'inscription des enfants dans l'enseignement primaire pour l'année scolaire 2015-2016 se fait conformément aux dispositions de la présente méthodologie.

(2) Aux fins de la présente méthodologie, les parents s'entendent comme des tuteurs ou des représentants légaux légalement établis.

(3) Aux fins de la présente méthodologie, la résidence s'entend de la résidence.

Article 4. - (1) Chaque maison est arrondie à une unité scolaire à proximité, ci-après appelée l'école de district. Toutes les rues arrondies à l'unité scolaire forment le district scolaire de l'unité scolaire respective.

(2) afin de s'inscrire dans la classe préparatoire de tous les enfants d'âge approprié, les inspections scolaires de comté (ISJ) et l'inspection scolaire de la municipalité de Bucarest (ISMB) prennent en considération les propositions des chefs des unités éducatives concernant le nombre de classes préparatoires résultant du recensement. enfants, pour chaque district scolaire, en collaboration avec les autorités de l'administration publique locale.

(3) Le nombre de classes préparatoires incluses dans le plan de scolarité alloué par l'ISJ / ISMB à chaque unité scolaire tient compte de sa capacité à être incluse, déterminée par le nombre de salles de classe dans lesquelles le processus éducatif peut être organisé en conséquence. la classe préparatoire, mais aussi aux autres classes de l'école, et l'inclusion obligatoire dans l'unité scolaire de tous les enfants du district scolaire. Lors de l'attribution du nombre de classes préparatoires, le nombre d'enfants qui ont atteint l'âge requis pour commencer l'enseignement primaire, le contournement des rues aux unités éducatives ou la meilleure opportunité éducative identifiée est pris en compte.

(4) dans la situation où la capacité d'une unité scolaire ne permet pas l'inclusion dans la classe préparatoire de tous les enfants du district scolaire établi au cours de l'année scolaire précédente, ainsi que dans d'autres situations justifiées, l'ISJ et l'ISMB peuvent décider de reconfigurer les districts scolaires afin d'assurer l'optimisation le processus d'inclusion des enfants dans la classe préparatoire.

(5) Les districts scolaires, le plan de scolarisation, respectivement le nombre de classes préparatoires allouées, sont affichés dans chaque unité scolaire, y compris sur son site, le cas échéant, et sur le site Internet de l'inspection scolaire, selon le Calendrier des inscriptions dans l'enseignement primaire pour l'année scolaire 2015-2016, prévue à l'annexe no. 1 à commander (le calendrier d'inscription), pour informer les parents et le public intéressé.

(6) Afin d'informer les parents et le public intéressé et de permettre aux parents de prendre des décisions éclairées concernant l'option pour une unité d'enseignement ou une autre, chaque unité d'enseignement fournira également des informations concernant le lieu d'activité. correspondant à la classe préparatoire (dans l'espace de l'école ou d'un jardin d'enfants), à la possibilité d'organiser le programme "école après école", d'organiser et d'équiper l'espace scolaire, etc.

Cap. II Conditions d'inscription à l'enseignement primaire

Article 5. - (1) Les parents, dont les enfants atteignent l'âge de 6 ans jusqu'au 31 août 2015 inclus, ont l'obligation d'inscrire les enfants dans l'enseignement primaire en classe préparatoire, conformément aux dispositions de la loi et de la méthodologie actuelle.

(2) Par dérogation aux dispositions du par. (1), pour l'année scolaire 2015-2016, les parents, dont les enfants n'étaient pas inscrits dans l'enseignement primaire pendant l'année scolaire 2014-2015 et qui atteignent l'âge de 7 ans jusqu'au 31 août 2015 y compris, peuvent s'inscrire, sur demande , les enfants du primaire, en classe I, conformément aux dispositions de la présente méthodologie.

(3) Les inspections scolaires et les unités éducatives ont l'obligation d'assurer en permanence l'information et le conseil des parents concernant les dispositions de la loi et de la méthodologie actuelle concernant l'inscription des enfants dans l'enseignement primaire. Les personnes qui répondent aux questions / demandes des parents sont obligées de connaître ces dispositions, ainsi que les options dont disposent les parents concernant le choix du niveau scolaire ou de l'unité scolaire dans laquelle leurs enfants peuvent s'inscrire et doivent être en mesure de fournir des détails sur le contenu des activités. les programmes éducatifs qui se déroulent en classe préparatoire, l'approche didactique, l'organisation du programme scolaire, etc. Le conseil se fait en tenant compte, en priorité, de l'intérêt éducatif de l'enfant.

Article 6. - (1) Les parents dont les enfants atteignent l'âge de 6 ans du 1er septembre au 31 décembre 2015 peuvent inscrire leurs enfants dans l'enseignement primaire en classe préparatoire, si leur développement psychosomatique est approprié.

(2) enregistrement des enfants mentionnés au par. (1) en classe préparatoire se fait à la demande écrite des parents, si l'évaluation de leur développement psychosomatique, faite par des spécialistes, atteste de la préparation des enfants à la réussite de la classe préparatoire.

(3) Les parents d'enfants qui atteignent l'âge de 6 ans du 1er septembre au 31 décembre 2015 inclus, qui n'optent pas pour l'inscription des enfants en classe préparatoire au cours de l'année scolaire 2015-2016, ou ceux pour qui l'évaluation visée au par. (2) montre que le développement psychosomatique ne peut garantir la réussite de la classe préparatoire qui inscrira leurs enfants à la maternelle, dans un grand groupe.

(4) s'il y a des demandes d'inscription dans la classe préparatoire des enfants ayant 6 ans révolus après le 31 décembre 2015, les inspections scolaires / unités éducatives informeront les parents de la nécessité de prendre des décisions dans l'intérêt éducatif de l'enfant et informe que la demande ne peut être résolue qu'après l'évaluation du développement psychosomatique qui atteste de la préparation de l'enfant à la réussite de la classe préparatoire. Si le résultat de l'évaluation montre que le développement psychosomatique ne peut garantir la réussite de la classe préparatoire, les enfants seront inscrits dans le grand groupe de l'enseignement préscolaire. Le résultat de l'évaluation ne peut être contesté.

Article 7. - (1) Évaluation du développement psychosomatique des enfants, mentionné à l'art. 6 paragraphe (2), est réalisée sous la coordination du Centre départemental des ressources et de l'assistance éducative / Centre de la municipalité de Bucarest des ressources et de l'assistance éducative (CJRAE / CMBRAE), dans le délai prévu par le calendrier d'inscription en classe préparatoire.

(2) Dans l'évaluation du développement psychosomatique des enfants, le personnel spécialisé de la CJRAE / CMBRAE, le personnel spécialisé d'autres institutions / unités, ainsi que les médecins scolaires ou les médecins de famille, le cas échéant, seront impliqués.

(3) La Commission départementale / de la municipalité de Bucarest pour l'inscription des enfants dans l'enseignement primaire, ci-après dénommée Commission départementale / de la municipalité de Bucarest, peut décider d'organiser l'évaluation du développement psychosomatique des enfants tant au siège de la CJRAE / CMBRAE que dans différentes régions du comté / la municipalité de Bucarest, en priorité dans les jardins d'enfants, pour faciliter l'accès des parents et des enfants à cette évaluation.

(4) Les parents des enfants mentionnés à l'art. 6 paragraphe (1) et (4) soumettront à la CJRAE / CMBRAE une demande standard demandant l'évaluation du développement psychosomatique de l'enfant. dans la situation où la commission départementale / de la municipalité de Bucarest décide d'organiser l'évaluation du développement psychosomatique des enfants et dans d'autres régions du comté / municipalité de Bucarest, selon le par. (3), la soumission des candidatures peut être faite au siège des unités / institutions où l'évaluation sera effectuée.

(5) La période de réalisation de l'évaluation du développement psychosomatique, ainsi que les adresses des unités / institutions auxquelles l'évaluation est effectuée, sont fixées par la commission départementale / de la municipalité de Bucarest et sont affichées dans toutes les unités éducatives et sur le site Internet de l'ISJ / ISMB. L'activité d'évaluation du développement psychosomatique sera planifiée entre 10h00 et 18h00, afin que le programme de développement soutienne l'accès des parents aux services d'évaluation.

(6) A l'issue de l'évaluation du développement psychosomatique de chaque enfant, le résultat de l'évaluation est communiqué par écrit au parent qui a demandé l'évaluation. Le résultat de l'évaluation ne peut être contesté.

(7) Le résultat des évaluations du développement psychosomatique des enfants du comté / de la municipalité de Bucarest est consigné dans un rapport, signé par les spécialistes qui ont effectué l'évaluation. CJRAE / CMBRAE transmet le procès-verbal à la commission départementale / à la commune de Bucarest, qui en assure la conservation dans le dossier de la commission.

Article 8. - Dans la classe préparatoire de l'enseignement spécial, sont inscrits des enfants ayant des besoins éducatifs spéciaux, qui atteignent l'âge de 8 ans jusqu'au début de l'année scolaire. À la demande écrite des parents, les enfants ayant des besoins éducatifs particuliers âgés de 6 à 8 ans peuvent être inscrits en classe préparatoire au début de l'année scolaire.

Cap. III Choisir l'unité éducative à laquelle l'enfant sera inscrit

Article 9. - (1) Tous les enfants dont les parents demandent l'inscription en classe préparatoire à l'école de la circonscription seront inscrits à l'unité scolaire requise.

(2) Sur les places vacantes, les enfants des autres districts scolaires, y compris des autres localités, sont enregistrés puis enregistrés, conformément aux demandes des parents et aux dispositions de la présente méthodologie.

(3) Aux fins de la présente méthodologie, le nombre de sièges vacants dans la classe préparatoire est établi comme la différence entre le nombre de sièges attribués à la classe préparatoire et le nombre d'enfants dans le district à inscrire à ce niveau de classe. Par exemple, si dans le district scolaire d'une école il y a 40 enfants à inscrire dans la classe préparatoire, et que l'école a reçu par le biais du plan scolaire 50 places dans la classe préparatoire, le nombre de postes vacants est de 10 (50-40) .

Article 10. - (1) dans le cas où, dans une unité scolaire, le nombre de demandes d'inscription reçues de parents dont le domicile est en dehors du district scolaire est supérieur au nombre de places définies conformément à l'art. 9, des critères de séparation généraux et spécifiques seront appliqués, établis conformément aux dispositions de la présente méthodologie.

(2) Les critères généraux de séparation qui s'appliquent dans la situation prévue au par. (1) sont les suivants:

a) l'existence d'un certificat médical pour le handicap de l'enfant;

b) l'existence d'un document prouvant qu'il est orphelin des deux parents. La situation de l'enfant provenant d'un foyer pour enfants / centre de placement / placement familial est assimilée à la situation de l'enfant orphelin par les deux parents;

c) l'existence d'un document prouvant qu'il est orphelin d'un parent seul;

d) l'existence d'un frère / sœur inscrit dans l'unité d'enseignement concernée.

(3) si le nombre de demandes d'inscription reçues de parents en dehors du district scolaire est supérieur au nombre de places vacantes, la répartition des enfants se fait par ordre décroissant du nombre de critères généraux de séparation cumulés par chaque enfant: elle est répartie dans un premier temps, les enfants qui remplissent 3 des critères mentionnés au par. (2), puis les enfants qui répondent à deux des critères et, enfin, les enfants qui ne répondent qu'à l'un des critères mentionnés au par. (2). Lors de l'établissement du nombre maximal de critères généraux de séparation qu'un enfant peut remplir, il a été pris en compte qu'un enfant peut satisfaire au plus 3 critères généraux, car le critère mentionné au paragraphe 2), lettre b) ne peut pas être satisfait. simultanément avec le critère mentionné au paragraphe 2, lettre c).

(4) en cas d'égalité sur les dernières places, pour les enfants qui remplissent le même nombre de critères généraux de séparation, l'ordre de priorité des critères est celui mentionné au par. (2).

(5) Les critères spécifiques de séparation sont élaborés par chaque unité d'enseignement et appliqués dans la situation prévue au par. (1), après avoir appliqué les critères généraux mentionnés au par. (2). Pour les critères spécifiques établis, l'unité d'enseignement indiquera les pièces justificatives que le parent doit soumettre au moment de compléter / valider l'enregistrement du type de demande.

(6) Par dérogation aux dispositions du par. (5), en ce qui concerne l'ordre d'application des critères généraux, respectivement des critères spécifiques de séparation, si les unités d'enseignement avec enseignement dans la langue d'une minorité nationale ont établi parmi les critères spécifiques de séparation le critère de connaissance de la langue d'enseignement, ce il peut être appliqué avant les critères généraux de séparation.

(7) Les critères de séparation spécifiques mentionnés au par. (5) ne peut pas être discriminatoire, conformément aux dispositions de l'ordonnance gouvernementale no. 137/2000 concernant la prévention et la sanction de toutes les formes de discrimination, republiée, avec modifications et compléments ultérieurs, et doit tenir compte du fait que tous les enfants ont des droits égaux d'accès à l'éducation, quelles que soient les conditions sociales et matérielles du sexe, de la race, nationalité, confession.

(8) Les critères spécifiques mentionnés au par. (5) ne peut pas inclure l'existence de listes de pré-enregistrement, organisées en dehors du calendrier d'inscription, ou toute autre procédure qui ne respecte pas l'esprit et la lettre de la présente méthodologie.

(9) si un enfant d'un autre district scolaire est inscrit dans une unité scolaire, dans la dernière place vacante, le frère ou le jumeau sera admis dans la même unité scolaire, sur le nombre de places allouées. .

Article 11. - (1) Les critères spécifiques de séparation mentionnés à l'art. 10 paragraphe (5) sont élaborés à la suite de la consultation des enseignants et des partenaires sociaux - syndicats, conseil représentatif des parents.

(2) Les critères spécifiques de séparation mentionnés à l'article 10 par. (5) sont approuvés par le conseil d'administration de l'unité d'enseignement, après que le conseiller juridique a accordé l'avis de légalité.

(3) Les critères spécifiques de séparation approuvés sont annoncés publiquement, à la date mentionnée dans le calendrier d'inscription, par affichage au siège de l'unité d'enseignement.

(4) Après cette date, la modification des critères spécifiques de séparation ou l'ajout d'autres critères est interdit.

Cap. IV Informer le public de la procédure d'enregistrement

Article 12. - (1) Les commissions / la commission départementale / de la municipalité de Bucarest assurent la création et le fonctionnement d'un telverde, qui fonctionnera pendant la période du 16 février au 17 avril 2015, où les parents et les autres personnes intéressées pourront obtenir gratuitement des informations concernant scolarisation des enfants dans l'enseignement primaire.

(2) Le numéro telverde mentionné au par. (1) est 0 800 816 xyz, où xyz est l'indicatif du comté. Par exemple, pour Arad, l'indicatif est 257, pour Braila, l'indicatif est 239, pour Bucarest, l'indicatif est 021.

(3) Les commissions départementales et la municipalité de Bucarest ont l'obligation d'assurer l'affichage de toutes les informations concernant l'inscription à l'enseignement primaire, y compris les districts scolaires et le plan de scolarisation, dans chaque unité scolaire du comté, ainsi que sur le site Internet de l'ISJ / ISMB.

(4) Toutes les unités éducatives dans lesquelles aura lieu l'activité de la classe préparatoire au cours de l'année scolaire 2015-2016, organiseront une "Journée portes ouvertes", dans le délai prévu par le calendrier d'inscription, le jour où les parents, les enfants et les autres personnes intéressées pourront visiter les espaces dédiés aux activités des classes préparatoires et peut échanger avec le personnel de l'unité pédagogique impliquée dans cette activité. Afin de faciliter la communication entre les parents et le personnel enseignant et d'informer les familles sur l'offre éducative, le directeur / directeur adjoint de l'unité éducative, les enseignants qui enseignent la classe préparatoire, les représentants des parents des élèves qui fréquentent la classe préparatoire pendant l'année scolaire 2014 participeront à cette activité. - 2015, ainsi que d'autres personnes nommées par la direction de l'unité d'enseignement.

(5) Les inspections départementales des écoles et l'inspection scolaire de la municipalité de Bucarest afficheront sur le site Internet de l'établissement, en première page, dans la section "Inscription dans l'enseignement primaire 2015", les données suivantes:

a) des informations sur les districts scolaires, pour chaque unité scolaire: le nom et l'adresse de l'unité scolaire, les rues / adresses arrondies à l'unité scolaire, le nombre de classes préparatoires allouées, l'adresse du site de l'unité scolaire (pour les unités qui ont un site) , au format standard;

b) des informations concernant telverde établies au niveau de l'inspection scolaire: numéro de téléphone telverde, date à partir de laquelle il sera opérationnel, programme de fonctionnement, etc.;

c) Méthodologie d'inscription des enfants dans l'enseignement primaire pour l'année scolaire 2015-2016 et calendrier d'inscription.

(6) Les commissions / la commission départementale / de la municipalité de Bucarest coordonnent l'organisation des séances d'information et de conseil des parents des enfants inscrits au jardin d'enfants et qui commenceront l'enseignement primaire au cours de l'année scolaire 2015-2016.

(7) Toutes les unités d'enseignement ont l'obligation de fournir des informations concernant la procédure d'inscription des enfants dans l'enseignement primaire. Les parents peuvent contacter l'unité pédagogique la plus proche, qui les guidera dans les démarches à entreprendre, conformément aux dispositions de la présente méthodologie.

(8) Chaque unité scolaire téléchargera sur son propre site, outre le nom et l'adresse de l'unité scolaire, les rues / adresses arrondies à l'unité scolaire, le nombre de classes préparatoires allouées et d'autres informations qui permettront aux parents de connaître l'activité spécifique de la classe préparatoire. au sein de l'unité, tels que: la possibilité d'organiser le processus éducatif au sein d'un jardin d'enfants dans la structure de l'école ou en consortium avec l'école, la possibilité d'organiser le programme "école après école", des photos de l'espace dans lequel l'activité se déroule en classe préparatoire. Afin d'assurer la protection des données personnelles, les personnes (enfants ou enseignants) ne doivent pas apparaître sur les photos qui seront publiées sur le site.

(9) Dans le cas où les unités d'enseignement ne disposent pas de leur propre site, les informations mentionnées au par. (8) sera téléchargé sur le site de l'inspection scolaire.

(10) Les commissions départementales et la commission municipale de Bucarest prennent toutes les mesures nécessaires pour communiquer aux médias les informations relatives à la scolarisation dans le primaire, y compris la possibilité d'informations sur telverde et son numéro.

Cap. V Procédure d'inscription en classe préparatoire

Article 13. - (1) La demande standard d'inscription en classe préparatoire peut être complétée en ligne ou au secrétariat de l'unité scolaire auprès de laquelle le parent souhaite inscrire l'enfant.

(2) La demande d'enregistrement de type est complétée dans le délai prévu par le calendrier d'enregistrement, en saisissant dans l'application informatique les données fournies par le parent.

(3) La validation de la demande d'enregistrement de type est obligatoire et se fait à l'unité scolaire à laquelle le parent souhaite s'inscrire, en présence du parent et d'au moins un membre de la commission d'inscription, selon la programmation faite par l'unité éducative, quotidiennement, en intervalle horaire 8h00-20h00 (lundi-vendredi), respectivement 9h00-13h00 (samedi).

(4) La validation du type d'enregistrement de la demande consiste à comparer les données saisies dans l'application informatique avec les documents soumis par le parent, à imprimer, vérifier et signer par le parent le fichier imprimé.

(5) pendant la période prévue par le calendrier d'inscription, la direction des unités d'enseignement assurera la présence d'un nombre suffisant de personnes de la commission d'inscription et établira le programme de travail de la commission par équipes, à la fois le matin et l'après-midi, en 8h00-20h00 (lundi-vendredi), respectivement 9h00-13h00 (samedi), pour soutenir la participation des parents dans les procédures pour compléter / valider les demandes de type demande.

(6) La direction des unités éducatives et des inspections scolaires veille à ce que le programme de réalisation / validation des demandes d'enregistrement de type dans l'enseignement primaire soit adapté aux demandes des parents, permette le traitement de toutes les demandes et assure la fluidité des procédures, en évitant l'encombrement.

(7) afin d'assurer la fluidité des procédures et d'éviter l'agglomération, les unités éducatives assureront également la possibilité de programmation téléphonique des parents pour compléter et / ou valider les demandes d'enregistrement de type. Le numéro de téléphone auquel les parents peuvent appeler est affiché sur le tableau d'affichage de l'unité scolaire, sur son site Web, le cas échéant, et sur le site Web de l'inspection scolaire.

(8) Les unités éducatives informeront les parents que l'ordre dans lequel ils sont programmés par téléphone pour compléter et / ou valider le type d'inscription d'inscription ou dans lequel ils sont présentés pour compléter et / ou valider le type d'inscription d'inscription ne suppose pas la création d'une liste de pré-inscription et / ou donner la priorité à l'enregistrement. Les informations seront affichées au secrétariat de l'unité éducative, sur son tableau d'affichage et sur le site internet de l'école, s'il existe, et seront communiquées directement aux parents lors de la programmation téléphonique ou de la présentation pour l'achèvement / validation du dossier de candidature.

Article 14. - (1) Dans le cas où le type d'inscription est effectué au siège de l'unité scolaire auprès de laquelle l'inscription de l'enfant est souhaitée, les données de l'application informatique sont complétées en présence du parent, par un membre de la commission d'inscription de l'école. Dans ce cas, immédiatement après avoir terminé l'application de type application, celle-ci est validée. Les commissions d’inscription de chaque unité scolaire assureront l’impression d’un certain nombre de demandes d’inscription, à remplir à la main par les parents, dans le cas où la réalisation de la demande d’inscription ne peut se faire directement dans l’application informatique, du des raisons objectives, telles que l'interruption de la fourniture d'électricité, l'impossibilité temporaire de se connecter à Internet, etc. Dans ces cas, les commissions informeront les parents qui se présentent pour l'inscription de la situation et leur demanderont de remplir manuellement le formulaire de demande et de le signer. Les parents seront informés qu'après avoir remédié à la situation particulière, ils seront à nouveau invités à l'unité pédagogique pour vérifier les données saisies dans l'application informatique, sur la base de la demande écrite précédemment soumise, en signant la copie du formulaire de demande imprimé depuis l'ordinateur.

(2) Le parent présente, au moment du dépôt de la demande - type d'inscription à l'unité scolaire ou, selon le cas, au moment de sa validation, une photocopie de sa propre pièce d'identité et une photocopie du certificat de naissance de l'enfant. Les copies seront certifiées conformes à l'original par le secrétariat de l'unité pédagogique, sur la base des documents originaux.

(3) Si le formulaire de demande est rempli pour un enfant qui atteint l'âge de 6 ans entre le 1er septembre et le 31 décembre 2015, y compris, avec les documents mentionnés au par. (2) le parent soumet également une copie du document par lequel le CJRAE / CMBRAE communique le résultat positif de l'évaluation du développement psychosomatique de l'enfant.

(4) Dans le cas où il demande l'inscription dans une autre unité d'enseignement que l'école de district, outre les documents mentionnés au par. (2) et, selon le cas, au par. (3), les parents soumettent également des documents prouvant le respect des critères de séparation, établis conformément à l'art. 10.

(5) S'il demande l'inscription dans une école autre que l'école de la circonscription, le parent mentionne, en cochant cette option dans le type d'inscription d'inscription, s'il est d'accord avec l'inscription de l'enfant à l'école de circonscription, si il ne sera pas admis dans l'école demandée, faute de places libres.

Article 15. - (1) au moment de la présentation à l'unité scolaire pour compléter le type d'inscription, les parents seront informés que l'application informatique ne permet pas à l'enfant de s'inscrire dans plusieurs unités éducatives.

(2) Si l'application informatique indique que pour l'enfant respectif une demande a été soumise à une autre unité scolaire, enregistrée dans la base de données, puisqu'elle a été validée, le dossier d'inscription ne sera plus accepté et restera valide et restera valide l'option déjà retenue pour une autre unité d'enseignement.

(3) Lors de la présentation à l'unité pédagogique pour compléter ou valider l'enregistrement du type de candidature, les parents sont informés des dispositions de la présente méthodologie, de la manière de définir le nombre de places vacantes et les critères généraux et spécifiques de séparation. utilisé si le nombre d'options pour l'unité d'enseignement respective est supérieur au nombre de postes vacants. Les unités éducatives mettent également cette information à la disposition des parents en la publiant.

(4) Afin de valider la demande d'enregistrement de type, un membre de la commission d'inscription de l'unité scolaire imprime le formulaire rempli dans l'application informatique, en présence du parent.

(5) Après l'impression, l'application de type application est vérifiée et signée par le parent.

(6) s'il y a une erreur dans la transcription des données, les parents la signalent sur place, et le membre de la commission d'inscription de l'unité éducative procède à la correction de l'erreur dans la base de données informatisée et réimprime la demande d'inscription correcte de l'ordinateur, afin de signer par le parent.

Article 16. - (1) Après l'achèvement de la période d'achèvement et de validation des demandes d'enregistrement de type, l'inscription des enfants en classe préparatoire se fait en deux étapes successives, comme suit:

a) la première étape, dans laquelle la répartition des enfants se fait sur la base des informations des demandes d'enregistrement de type et des documents soumis par les parents, à l'aide de l'application informatique et sur la base des décisions des conseils d'administration des unités scolaires, prises à la suite de l'application des critères de séparation pour les enfants des autres districts scolaires.

b) la deuxième étape, dans laquelle il est assuré l'inscription, sur les places vacantes, des enfants qui n'ont pas participé à la première étape ou qui n'ont pas été distribués, pour des raisons différentes.

(2) dans des situations exceptionnelles, avant la première phase d'inscription, les commissions d'inspections scolaires peuvent adapter le plan de scolarisation pour assurer l'accès à l'éducation de tous les enfants qui doivent faire leurs débuts scolaires en 2015-2016.

(3) L'ISJ / ISMB informe la direction générale et du réseau scolaire et la direction générale de l'enseignement préuniversitaire du ministère de l'Éducation et de la Recherche scientifique (MECS) de ces situations et des décisions prises pour les résoudre, jusqu'au 13 mars 2015 à 23 heures. .

Cap. VI La première étape de l'inscription en classe préparatoire

Article 17. - (1) Dans un premier temps, le traitement des demandes d'enregistrement de type est effectué à la Commission nationale pour l'inscription des enfants dans l'enseignement primaire, ci-après dénommée la Commission nationale, à l'aide d'une application informatique et au niveau des unités d'enseignement, sur la base de informations des demandes d'inscription et des documents soumis par les parents.

(2) Le traitement des demandes de type application se fait dans l'ordre, en respectant les priorités suivantes:

a) dans la première phase, les enfants dont les parents l'ont demandé dans le formulaire de demande sont admis à l'école de la circonscription. Leur répartition selon la demande de la demande d'enregistrement de type se fait à l'aide de l'application informatique;

b) dans la deuxième phase, les demandes des parents demandant l'inscription dans une unité scolaire différente de celle du district scolaire, sur les places libres restantes sont traitées. L'admission ou le rejet de leur candidature se fait au niveau de la commission d'inscription des unités éducatives, en appliquant les critères généraux et spécifiques de séparation, et les listes définitives sont validées par le conseil de l'unité éducative;

c) dans la troisième phase, sont admis à l'école de district les enfants dont les parents ont demandé l'inscription dans une autre unité scolaire que l'école de district, mais n'ont pas été inscrits, faute de places. Leur distribution se fait à l'aide de l'application informatique, si l'option d'inscription a été cochée à l'école de la circonscription, en cas de non admission à l'école demandée.

Article 18. - (1) Dans la première phase, à l'aide de l'application informatique, tous les enfants dont les parents ont demandé l'inscription à l'école de la circonscription seront inscrits selon l'option.

(2) Après l'achèvement de la première phase, la Commission nationale communique aux commissions d'inscription des unités éducatives les places restant vacantes, établies conformément aux dispositions de l'art. 9 paragraphe (3).

Article 19. - (1) Dans la deuxième phase de l'inscription, selon le calendrier d'inscription et avec le programme affiché, dans chaque unité d'enseignement où les vacances sont restées, la commission d'inscription de l'unité d'enseignement analyse les demandes d'enregistrement de type. et les documents soumis par les parents des enfants qui résident en dehors du district scolaire.

(2) in cazul in care numarul solicitarilor este mai mic decat sau egal cunumarul locurilor libere, comisia de inscriere valideaza inscrierea copiilor respectivi in unitatea de invatamant, fara nicio restrictie.

(3) in cazul in care numarul solicitarilor este mai mare decat numarul locurilor libere, comisia de inscriere din unitatea de invatamant aplica criteriile de departajare generale si apoi, daca este necesar, pe cele specifice, in vederea stabilirii candidatilor care vor fi admisi.

Art. 20. - (1) Pana la data precizata in calendarul inscrierii, comisia de inscriere din fiecare unitate de invatamant la care au ramas locuri libere dupa prima faza proceseaza cererile parintilor copiilor proveniti din alte circumscriptii scolare si stabileste lista copiilor care vor fi inmatriculati la unitatea de invatamant, in clasa pregatitoare. Decizia se ia in functie de numarul de locuri libere, de numarul de cereri si pe baza criteriilor de departajare.

(2) in conformitate cu prevederile art. 63 alin. (3) de la loi no. 1/2011, cu modificarile si completarile ulterioare, la solicitarea unitatilor de invatamant, consiliile de administratie ale inspectoratelor scolare pot aproba, in situatii exceptionale, depasirea efectivelor maxime stabilite de lege pentru clasele pregatitoare la care numarul solicitarilor de inscriere ale parintilor proveniti din alte circumscriptii scolare este mare.

(3) Aplicarea criteriilor si stabilirea listei copiilor declarat



Commentaires:

  1. Zuluhn

    on peut dire, cette exception :)

  2. Bemot

    Où ici vraiment contre l'autorité

  3. Pereteanu

    Je pense qu'il a tort. Je suis sûr. Essayons de discuter de cela.

  4. Rawgon

    À votre place, j'aurais demandé de l'aide aux utilisateurs de ce forum.

  5. Yoman

    Au lieu de la critique, il est préférable d'écrire vos options.

  6. Odbart

    there was a lot of talk about it. but I think it's rubbish.



Écrire un message